Forage d’un puit et construction de toilettes

L’association L’Ouverture a financé le forage d’un puits d’une profondeur de 48 mètres, et la construction de 3 toilettes (fille, garçon et professeurs) destinés à un douar reculé dans la région de Ben Hmed, au Maroc.

Ecole avant travaux

En effet, les élèves de toute la région convergent vers cette école, située à une dizaine de kilomètres du village le plus proche. Malgré les efforts déployés par le royaume pour désenclaver ce type d’infrastructures, cet établissement ne possède aucun point d’eau ni toilettes. Le manque de structure sanitaire reste très préjudiciable pour le confort notamment, celui des jeunes filles.

Le but de notre action a été de leur fournir un accès à l’eau avec un coin toilettes pour tous les élèves mais aussi pour les enseignants.

Nous avons construit 3 toilettes : pour les filles, les garçons et le dernier pour les professeurs.

 Il a fallu forer jusqu’à 48 M pour trouver de l’eau potable et tirer des robinets pour les toilettes.

Ce chantier, qui a couté pas loin de 9 000 euros, est le résultat de près d’un an de travail. Il est important de souligner qu’il fut financé en totalité par les dons récoltés auprès de particuliers.

La Montagne

Pour la réception du chantier au mois d’octobre, nous avons offert aux élèves de cette école primaire une dizaine de cartons de vêtements, ce qui les a remplis de joie !

Notre plus belle récompense : le sourire de tous ces enfants !

Aussi, nous avons choisi d’œuvrer au Maroc tout d’abord à cause de la proximité géographique du pays, mais aussi car nous avons trouvé aide et soutien auprès du consulat marocain à Lyon.
Nous insistons tout de même sur le fait que L’Ouverture ne se limite pas seulement à ce lieu : elle restera prête à intervenir au profit d’autres populations, sans exception, afin d’être en cohérence avec son projet et les valeurs qu’elle prône.